La liste des biodéchets et des grandes catégories de déchets organiques.

02.11.2020

Vous débutez dans le compostage ? Vous ne savez pas encore vraiment quoi mettre dans votre composteur ? Nous ne mettons pas forcément les mêmes déchets de cuisine en fonction du composteur que l’on a chez soi (composteur d’intérieur ou d’extérieur).

Effectivement, il existe différents types de composteurs.Dans la catégorie des composteurs d’intérieur, on retrouve le lombricomposteur, le composteur de cuisine, le sac à compost, le composteur rotatif. Dans la catégorie des composteurs d’extérieur, il existe les composteurs en bois/plastique ou encore le compost en vrac.

Les Biodéchets pour les composteurs d’extérieur

Pour le compost d’extérieur, on utilise les mêmes déchets quel que soit le modèle de composteur:

  • Déchets Azoté (vert)

Les déchets azotés sont de la matière organique fraîche, qui en se décomposant, vont apporter de l’azote minéral, essentielle à la croissance des plantes.

  • épluchures de fruit et légumes (limitez les agrumes, cela libère des essences très fortes qui peuvent détruire les organismes qui vont permettre un compostage de qualité)
  • coquilles d’oeufs (en petit morceau pour favoriser le processus de décomposition), elles permettent d’apporter du calcium dans le sol.
  • Déchets Carbonés (bruns)

Les déchets bruns sont des déchets secs, durs  qui sont essentiels au processus de compostage. C’est aussi de la matière organique mais desséchée, qui contient de la cellulose.

  • marc de café et sachet de thé/infusion
  • déchets verts (branches, feuilles), pailles, sciure, herbe séchée,
  • cendre, 
  • papier, carton

Le bon équilibre entre les deux, c’est ⅔ de azotée et ⅓ de carbonée. Si cet équilibre est respecté, il n’y aura pas de mauvaises odeurs ou une texture anormale (le compost doit sentir la terre de la forêt, et doit être d’une couleur sombre). Les déchets secs permettent à l’azote de se diffuser lentement dans le sol.

les Biodéchets pour les composteurs d’intérieur

Pour le compost d’intérieur, il y a plus de variantes de déchets organiques selon le type de composteur:

  • Le lombricomposteur est le plus délicat et le type de compostage sur lequel il faut être vigilant: les épluchures de fruits et légumes sont autorisées mais en petits morceaux, comme les coquilles d’oeufs. Certaines épluchures sont à éviter comme les agrumes, les épluchures, d’ail, oignons, échalotes, les pommes de terre.

D’autres déchets sont à proscrire tels que les épices, les plantes aromatiques, les croûtes de fromage, les os et arêtes ainsi que les plats cuisinés, absolument à éviter. Vous devez en complément de la matière azotée y déposer de la matière carbonée, à savoir papier ou carton avec le moins d’impression possible car elles peuvent être toxiques pour nos petits vers. Nota bene:

Il est important de faire de petits morceaux aussi bien pour les épluchures que les coquilles d’oeufs pour que les lombrics ingèrent mieux cette nourriture. Ainsi, la décomposition se fera mieux et plus rapidement.

  • le composteur de cuisine:

Toutes les épluchures sont autorisées dans le composteur de cuisine, sauf les déchets de viande ou poisson, ceux-ci peuvent être tolérés dans le système de compostage bokashi bien maitrisé c'est à dire avec un séjour dans le digesteur (composteur de cuisine) de moins de 1 mois.

  • Le composteur rotatif:

il est conseillé d’y ajouter de la vieille terre de vos pots ou jardinières comme base dans le composteur, puis d’y ajouter vos déchets de cuisine sans oublier un peu de papier ou de carton .

  • Le sac à compost :

on doit y introduire les mêmes déchets que le composteur rotatif, c’est-à-dire matière carbonée et azotée (biodéchets) ainsi qu’un peu de terre comme base.

Généralement on retrouve plus ou moins les mêmes biodéchets mais il est toujours conseillé d’éviter de mettre dans votre compost, quel que soit le type, des restes de plats (souvent trop salé, sucré ou gras, ce qui peut empêcher une bonne décomposition), des déchets d’animaux (restes de viande, de poisson ou arêtes et os) et les agrumes sont à limiter (ils libèrent des acides et des essences particulièrement puissantes et repoussent ainsi les organismes vivant dans le sol).

Attention: Si par erreur vous laissez quelques morceaux de viandes, os ou agrumes… dans votre compost, cela ne va pas forcément avoir un impact. Cependant, il faut impérativement ne pas mettre dans votre compost, de déchets médicaux ou encore la litière de vos animaux domestiques. Cela peut même avoir un impact directement sur votre santé. En effet, il existe un parasite que peut se développer dans votre compost et qui est néfaste pour la santé.

Pourquoi éviter de mettre des agrumes, oignon, ail dans un composteur

Rien de tel qu’une petite mixture d’agrumes ou encore à base d’amaryllidaceae (famille des oignons) pour l’utiliser comme répulsif naturel. Mais ces antiseptiques naturels assainissent et ralentissent le processus de compostage, c’est pourquoi il vaut éviter de le déposer dans votre compost. Comme nous l'avons précisé précédemment, leur essence sont très fortes, ...

Qu’est-ce  qu’un biodéchets Carboné ou azoté.

La formule chimique du compostage aérobie c’est: sucre + oxygène = gaz carbonique + eau + chaleur. 

Les deux types de biodéchets contribuent aux procédés chimiques de compost.

Les déchets carbonés apportent l’énergie aux organismes du sol. Ils font partis de la chaîne carbonée dans laquelle on retrouve le glucose, la lignine, la cellulose. Cette chaîne, une fois absorbée par les décomposeurs, est transformée en eau ou en dioxyde de carbone, ce qui va produire de la chaleur dans le compost. Leur décomposition est assez lente, d’où l’intérêt de les mélanger aux déchets azotés.

Les déchets azotés sont facilement digérables par les mico-organismes. Ces derniers y trouvent des sucres et protéines pour se nourrir et se développer. Ces déchets ne laissent cependant pas passer l’air et sont constitués majoritairement d’eau. Si on ne trouve que ces déchets là dans le compost, c’est ce qui lui donne un aspect visqueux et de mauvaises odeurs. L’azote est essentiel au développement des plantes. Mais il ne s’absorbe pas aussi facilement. L’azote est présent dans les plantes, l'atmosphère et le sol. Le cycle de l’azote se fait grâce aux bactéries et mico-organismes du sol.


En savoir plus
Accepter