Peut-on mettre du riz dans du compost ?

usd-67411_960_720.jpg

Le compostage est un processus de transformation des matières végétales ou organiques, en engrais assimilable par les plantes. Beaucoup de personnes se demandent s'il est possible d'ajouter du sopalin ou du riz dans le compost. 

Comme le maïs ou le blé, le riz est une plante, une céréale très répandue dans l'alimentation humaine partout dans le monde. Ces grains sont essentiellement constitués d'amidon, un sucre lent produit par les plantes. C'est cet amidon qui permet aux grains de riz de stocker des réserves énergétiques. Les grains de riz sont donc très nourrissants et constituent une source d'énergie importante pour l'organisme, mais aussi pour les bactéries présentes dans le composteur. De ce fait, la présence de grains de riz dans le composteur va permettre de nourrir les bactéries présentes dans le compost, ce qui va faciliter la dégradation des matières organiques et donc, le compostage. Donc oui, il est possible de mettre du riz dans du compost. 

Du riz dans du compost : les fausses et les bonnes idées reçues

Il est possible de mettre du riz cru dans mon compost : 

Oui, mais ce n'est pas l'idéal. Vous pouvez mettre du riz cru dans le compost, mais il sera difficilement compostable. En effet, l'amidon présent dans les grains de riz secs est difficilement digérable par les composteurs. Le mieux est de mettre du riz cuit dans le composteur. La cuisson permet la transformation de l'amidon en sucre, ce qui le rend plus digeste aussi bien pour notre organisme que pour le composteur. En effet, la cuisson du riz libère des sucres ce qui permet aux bactéries d'avoir une source d'énergie rapidement disponible pour composter.

Introduire du riz dans mon composteur attire les insectes : 

FAUX. Faire du compost avec de la matière organique attire naturellement les insectes. C'est grâce à l'activité des bactéries et des insectes (les larves) que le compostage se déroule correctement. Le riz lorsqu'il est cuit et mis dans le compost, va permettre aux bactéries bénéfiques de se multiplier. N'ayez crainte?! Les petits insectes présents dans votre composteur sont vos alliés. 

Dans le cas du compostage bokashi, le composteur est totalement hermétique, évitant ainsi les insectes.

En introduisant du riz dans mon compost, des odeurs désagréables vont apparaître : 

FAUX. Le riz n'est pas responsable de mauvaises odeurs si vous entretenez régulièrement votre composteur. Ceci passe par le retournement régulier du compost dans le cas d'un composteur extérieur et d'un apport équilibré en carbone et azote. ?€ l'inverse, si vous introduisez du riz cuit en grande quantité celui-ci peut fermenter si vous n'avez pas retourné régulièrement vos tas de compost. Dans ce cas, vous pouvez avoir éventuellement des odeurs qui se dégagent. Si le retournement du compost est une contrainte pour vous, l'utilisation d'un composteur rotatif peut être une solution simple pour retourner facilement son compost.

Petit bonus : Les apports du riz dans le compost, un exemple bien concret

Le professeur Teruo Higa, créateur du bokashi, explique que traditionnellement au Japon, les agriculteurs utilisaient des petites boulettes de riz cuites qu'ils introduisaient dans le sol d'une forêt. Quelques jours après, ils venaient les récupérer afin de les mettre dans leurs propres cultures. Cette technique a permis aux agriculteurs d'inoculer des microorganismes issus des forêts, qui ont colonisé les boulettes de riz, dans leurs plantations. Les agriculteurs ont pu ainsi intégrer une population bactérienne naturelle dans leurs cultures pour améliorer la qualité du sol. 

Dernière petite information, la question du riz dans le composteur de cuisine bokashi ne se pose pas car il est possible de tout mettre dans ce composteur. 

bannière

Découvrez nos kits de compostage urbain prêts à l'emploi

Kit_nutri.png

Kit_terra.png

KIT_cyclus.png

En savoir plus
Accepter